Education nationale / Mutuelle des enseignants

Education nationale / Mutuelle des enseignants
Boko Michaël appelle à l’union
Après l’assemblée générale élective de la mutuelle des agents de l’Education nationale qui s’est déroulée récemment à Yamoussoukro, Boko Michaël, l’un des candidats au poste de PCA, a organisé une conférence à l’Institut français au Plateau pour éclairer l’opinion et les enseignants. C’était le mercredi 26 avril 2019. Dans ses propos liminaires, le conférencier a dénoncé une « instrumentalisation des délégués » et une entorse aux textes de la structure. De ses explications, il ressort qu’il est le président légalement élu. « On a été légalement élu le 15 avril 2019 à Yamoussoukro…Après l’élection de la liste Union dont je fais partie, par l’assemblée générale, les 15conseillers se sont retirés dans la salle des professeurs pour élire le PCA. J’ai obtenu 9 voix sur 15 et M. Cissé Vacaba 6 voix », justifie-t-il. Boko dit donc ne pas comprendre les manœuvres qui ont suivi pour tenter de le spolier de sa victoire à travers une seconde élection. « Je suis parti pour respecter les textes parce que selon les textes de la mutuelle, il ne peut y avoir deux élections le même jour. L’AG n’est pas habilitée à refuser ce que le Conseil d’administration a décidé », argumente-t-il. Et de faire cette précision ; « Je n’ai pas de ministre derrière moi. Je n’ai que mes idées, mes relations. Mon objectif est l’amélioration des conditions sociales et de vie de l’enseignant et nous voulons doter les délégations régionales de moyens », explique Boko Michaël. « La tutelle a été mise à l’écart pendant 15 ans. Nous voulons une mutuelle forte à l’image des mutuelles des impôts et des douanes. On ne peut avancer sans le parrainage de la tutelle », dit-il. M. Boko affirme qu’il n’y a pas de problème à la tête de la mutuelle et appelles ses adversaires à « venir s’asseoir pour discuter car cette conférence a pour objectif d’éviter la division », conclut-il.
T.Moussoba

Auteur de l’article : Kady Soumahoro

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *