Alain Lobognon: “le contexte se prête pour que Guillaume Soro soit candidat’’

Alain Lobognon: “le contexte se prête pour que Guillaume Soro soit candidat’’

L’ancien ministre ivoirien des Sports, Alain Lobognon  député issu du Rassemblement des républicains (RDR, parti présidentiel) estime que le contexte actuel “se prête’’ à une candidature de Guillaume Soro à la présidentielle de 2020, jugeant “possible’’ que le président de l’Assemblée nationale sollicite l’investiture du RDR.

Une probable candidature du président Ouattara en 2020 peut être vue comme le réel obstacle à une éventuelle candidature et une éventuelle élection de M. Guillaume Soro à, la tête de la Côte d’Ivoire. Est-ce que cette analyse peut être fondée ?

Non, je ne le pense pas. Il est clair que des voix se lèvent çà et là pour demander à Guillaume Soro d’être candidat. Je dirai même que la candidature de Guillaume Soro ne dépend plus de lui seul. Cette candidature dépend de la Société civile, de certains membres de plusieurs partis politiques. Que M. Ouattara veuille être candidat, je pense que c’est une question pour moi qui ne doit pas exister. De par ma position d’acteur, témoins, je pense que nous devons aider le président Ouattara à bien terminer son mandat. Nous ne devons pas le pousser à être candidat. J’insiste. Guillaume Soro sera-t-il candidat ? Je pense que cela n’est pas à écarter. Je le dis ouvertement, je suis proche de Soro, mais pour l’instant, nous ne sommes pas encore à une candidature de Soro Guillaume. Pour l’instant, nous sommes à une période où il faut créer les conditions pour que l’élection se passe très bien en 2020. Que les Ivoiriens aillent en chœur à cette élection, comme ils l’ont fait en 2010 avec un taux de participation de 83%. C’est ce que nous recherchons. Donc, créons les conditions. Une nouvelle commission électorale indépendante, des cartes nationales d’identité aux Ivoiriens, des cartes d’électeurs aux Ivoiriens, de toutes les conditions pour qu’on aille aux élections.

Dans l’éventualité d’une candidature de Guillaume Soro, est-ce qu’il pourrait solliciter l’investiture du RDR ?

C’est possible, mais il n’y a pas que le RDR. Il y a plusieurs formations qui tournent. J’ai des informations et il y a plusieurs groupes et non des moindre qui souhaiteraient voir M. Soro candidat. Récemment vous avez entendus des militants du PDCI appeler le président Guillaume Soro à être le candidat, donc il n’y a pas que le RDR.

Est-ce que Guillaume Soro a encore un avenir politique au RDR ?

Chacun est libre de ses choix, mais n’oublions pas que Guillaume Soro a été quand même élu deux fois député de Ferké sous la bannière du RDR. Donc je préfère parler de son avenir en Côte d’Ivoire que de son avenir au sein d’un parti politique. Parce que je le dis et je le répète, ce qui doit dominer, ce sont les intérêts des citoyens ivoiriens.

Le président Bédié a affirmé dans une interview à Jeune Afrique en juin 2017 que Guillaume Soro lui a dit qu’ “il n’est pas intéressé par 2020’’. Vous qui êtres proche de Guillaume Soro, confirmez-vous ces propos du président Bédié ?

Ecoutez, je n’étais pas à côté de lui lorsqu’il a tenu ces propos, c’est comme la question de l’alternance, des fois les gens citent Guillaume Soro comme le témoin, vous voyez que même ceux qui ont pris l’engagement se lancent la balle, mais je pense que si M. Soro a dit qu’il n’était pas intéressé par 2020, peut-être qu’il y avait d’autres situations qui peuvent avoir changé. Le contexte aujourd’hui se prête pour qu’il soit candidat. Le contexte de 2018 s’y prête.

De retour d’un long séjour en Europe en octobre 2017, Guillaume Soro avait publiquement pris l’engagement d’aller rencontrer Laurent Gbagbo pour lui demander pardon. Cette initiative se fait toujours attendre…

Les gens posent mal le problème. Il a dit je suis prêt à aller demander pardon à mes ainés les présidents Ouattara, Bédié et même le président Gbagbo. Pour l’heure, vous remarquerez que Soro Guillaume est en train de régler la question de la réconciliation et du pardon en interne. Mettons tout le monde d’accord autour de la table et puis une fois qu’on a réglé la question ici, on pourrait la régler…Mais aller rencontrer Laurent Gbagbo n’est pas à écarter. Ça je peux le dire. Si l’occasion se présente, je peux le dire, Soro Guillaume ira rencontrer Gbagbo Laurent.

Est-ce que vous êtes favorable à une candidature de Guillaume Soro à la présidentielle de 2020 parce qu’on le sent pas clairement dans vos propos ?

Oui je suis favorable à une candidature de Guillaume Soro en 2020 mais à condition que l’ensemble des conditions soient crées pour qu’il n’y ait pas d’exclusion, il faut que tous les Ivoiriens aient leur chance de s’exprimer. Il faut que le gouvernement crée les conditions pour que chaque Ivoirien ait sa carte nationale d’identité, soit inscrit sur la liste électorale. Il faut que le gouvernement se donne les moyens pour que la liste électorale soit la plus large possible. Que cette liste électorale soit ouverte aux seuls citoyens ivoiriens que le gouvernement doit pouvoir identifier.

Auteur de l’article : Kady Soumahoro

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *