Six policiers de Seine-Saint-Denis mis en garde à vue à l'IGPN dans une affaire de détournement de stupéfiants.

Se Connecter

Six policiers de Seine-Saint-Denis mis en garde à vue à l'IGPN dans une affaire de détournement de stupéfiants.

Six policiers de la compagnie de sécurisation et d'intervention de Seine-Saint-Denis (CSI 93) ont été placés ce lundi en garde à vue à l'IGPN, notamment pour détention et transport de stupéfiants et vol, a-t-on appris de sources concordantes. Selon le journal Le Point, l'organisation agit dans le cadre d'une commission rogatoire délivrée par un juge d'instruction du tribunal judiciaire de Bobigny, en Seine-Saint-Denis, qui enquête sur des soupçons de détournement d'argent, d'extorsion de fonds et de détournement de scellés. Les policiers seraient soupçonnés d'avoir racketté des délinquants et notamment des trafiquants de drogue. "Des perquisitions, avec des chiens spécialisés dans la découverte de stupéfiants, ont été menées au domicile de certains des policiers placés en garde à vue ainsi que sur leur lieu de travail˝. Le préfet de police de Paris, Didier Lallement, a "décidé d'engager une réflexion sur la réorganisation des unités de police de la CSI 93 à laquelle appartiennent les fonctionnaires mis en cause", a signifié la préfecture de police.

Publié par Ange Axel Soumahoro / le 29 juin 2020

Commentaires : 0/

Faits-Divers
ARBRE DE NOËL
Record mondial pour un éclair de plus de 700 km de long au Brésil
Que pensez vous des gigolos?
INCROYABLE UN PARFUM QUI A L'ODEUR DE L'ESPACE
Commentaires
Laisser un Commentaire